Luc dellisse


Auteurs / mardi, février 4th, 2020

© Aude Boissaye, tous droits réservés.

Écrivain né à Bruxelles en 1953, Luc Dellisse a la double nationalité, française et belge. Depuis ses débuts littéraires en 1984, il a publié une trentaine d’ouvrages : romans, essais, poèmes.

Il enseigne la littérature et le scénario. Il partage ainsi son temps entre Paris et Bruxelles. Il est conférencier régulier, sur des sujets de littérature et d’histoire, et est intervenu dans de nombreux colloques, notamment à la villa Médicis (les mythologies modernes) et à Cerisy-la-salle (les ateliers d’écriture). Il est administrateur dans plusieurs instances culturelles, dont les Archives et Musée de la littérature. Il est aussi membre de la Commission des Ecritures et du Livre à Bruxelles, après avoir été durant dix ans membre du conseil national du théâtre à Paris.

Spécialiste des questions de scénario, il leur a consacré deux ouvrages de référence : L’Invention du scénario et L’Atelier du scénariste.

Il dirige la collection « L’Instant théâtral » chez L’Harmattan, et est membre du Conseil éditorial des éditions du Cormier.

Il tient divers blogs réguliers, et une chronique consacrée à la vie d’écrivain, dans la Revue Générale.

Ses publications récentes offrent une vision organisée du monde à travers une diversité apparente : un roman (Les Atlantides, 2011), un récit de prospective (2013 Année-terminus, 2012), divers recueils de poèmes (Sorties du temps, 2015, Cases départ, 2018, Le Cercle des îles, 2020), deux essais littéraires (Le Policier fantôme, 2017, Un sang d’écrivain, 2020), des nouvelles (L’amour et puis rien, 2017, Le Sas, 2019).

Son ouvrage de réflexion sur la liberté, Libre comme Robinson, paru en 2019, couvre tout le champ expérimental de son écriture :  récits, analyses, portraits, philosophie.

Ouvrages publiés au Cormier :

Sa page Wikipédia

Son blog

Une réponse à « Luc dellisse »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code