Parution Juin 2021, Véronique Bergen


Nouvelles parutions / lundi, mai 31st, 2021

Ludisme précédé de Gainsbourg et Bambou de Véronique Bergen.

V. Bergen

Ce livre s’ancre dans la poésie en s’ouvrant sur la rencontre entre deux univers, l’univers musical et mental de Serge Gainsbourg, et l’univers secret de Bambou.

Il s’agit d’une fiction poétique autour de ce tandem Serge Gainsbourg-Bambou qui entend moins apporter une pierre de plus au mythe Gainsbourg qu’interroger de façon intimiste les zones de résonance entre deux êtres tendus vers l’extrême. Il n’est point question d’une traversée de l’œuvre de Gainsbourg mais d’une traversée de son rapport au verbe, aux femmes, à la mort.

Le second volet de ce livre offre une suite poétique où l’auteure explore des contraintes de diverses natures — phonétique, syntaxique, stylistique… —, la règle de base importe moins que le bougé qu’elle produit dans l’ensemble du texte. C’est dès lors l’écart qu’elle catalyse à l’intérieur même du récit, les mouvements centrifuges et les effets déstabilisateurs qu’elle induit. Toucher aux conventions par l’inoculation d’une règle altère le poids d’évidence que nous conférons aux premières et dégage le geste constructiviste dont elles sont les retombées. C’est ainsi que l’adoption d’une contrainte déséquilibre le corpus de règles instituées, que l’adjonction d’une loi libère l’aléatoire. Le recours au lipogramme, à l’homophonie… vaut par la redistribution des paysages qu’il provoque. Les opérations de soustraction ou de prolifération de lettres, le transfert de procédés extra-littéraires dans le champ de l’écrit que ce recueil met en œuvre ne ressortissent donc pas à l’esprit de formalisation, à son seul souci d’explorer les instruments dont il dispose. Il n’est, en effet, de jeu sur la structure qui ne soit un jeu sur l’événement. Il n’est d’intervention sur les codes de base qui ne soit ébranlement de l’agencement en son ensemble.

Il se dégage de cet ensemble une sensualité peut commune et qui ne s’enferme pas dans des formules : nous controns l’avancée des souffles de l’enfance / par une danse nuptiale / sexe contre sexe.

A. Garouben. Le fiancé juif, 2021. Crayon sur papier. 20,8/14,5 cm.

       Une impression fine art signée et numérotée d’un dessin original de l’artiste Anne Gorouben accompagne les 25 exemplaires de tête de cette édition originale.

      Ludisme précédé de Gainsbourg et Bambou de Véronique Bergen.

       Format du livre : 16 x 23cm

       Nombre de pages : 96 pages 

       Prix de vente: L’exemplaire ordinaire :14 €    L’exemplaire de tête : 90 €